Mes beaux sacs réutilisables!
H1N1: on vaccine ou non?

La nouvelle orthographe...

Abc La nouvelle orthographe sera acceptée pour les examens du Ministère de l'Éducation...  Vous n'avez pas entendu parlé de cette nouvelle manière d'orthographier les mots?

Eh bien moi non plus!  En tout cas jusqu'à récemment!  J'ai donc bien sursauté lorsque j'ai appris que c'était dorénavant correct et acceptable d'écrire OGNON au lieu de OIGNON ...  Ou bien IGLOU au lieu de IGLOO ...

Il paraîtrait ou paraitrait que ça facilitera la vie de nos écoliers qui ne savent plus à quel saint se vouer lorsqu'il est question d'écrire...  Ah bon?  Parce qu'on apprend encore à écrire à l'école?  Et moi qui pensais qu'il fallait simplement savoir Facebooker, Tweeter et Texter!  Hi hi hi

Non, mais vous avez vu à quelle vitesse les ados 'pitonnent' sur un clavier de cellulaire pas plus gros qu'un post-it jaune?  Moi-même qui possède des années de dactylo derrière les ongles, j'en suis jalouse! Hi hi hi

En tout cas, moi je ne voudrais pas être prof de français hein, parce que ça va être drôlement ou drolement compliqué de se rappeler qu'est-ce qui est une faute d'orthographe et qu'est-ce qui n'en n'est pas une!

Sos  Il semble que les accents circonflexes ne soient plus obligatoires ...  Les PH semblent dorénavant en option, par exemple notre ancien nénuphar pourra aussi s'écrire nénufar.  Wouah!  J'en perds mon latin! :-)

Si ça vous tente d'approfondir le tout, je vous indique quelques liens intéressants où vous pourrez apprendre comment on compte massacrer notre langue française.  Enfin, c'est mon avis et je le partage!

Journal de Québec

Canoe

Les nouvelles règles (document pdf)

Le pourquoi du comment ...

Là-dessus, j'attends vos commentaires!  A très bientôt ou bientot, Rachel :-)

 

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

isabelle

Bon Matin Rachel,
c'est ce que j'appelle la méthode " niveler par le bas" !
Pourquoi faire des efforts, quand tout est facilité ! C'est franchement se voiler la face !
Mon fils est rentré chez les "Passe-Partout" cette année, quand il a fallu que les parents s'inscrivent pour accompagner lors de sorties, j'ai mis mon nom, sous la sortie " bibliothèque "...un papa d'à peine 30 ans, "lisait" par dessus mon épaule à voix haute, et n'était pas capable de lire "bibliothèque" ! C'est quoi son excuse ? Mauvais encadrants ?, mauvais enseignants ?, parents absents ? ça me tue !


Lucie

Je suis sur un ti-bad-trip avec ces nouvelles règles d'orthographe... ou devrais-je écrire ortografe ?

Non mais, moi qui suis fière de notre langue, quand je la vois niveller par le bas je rage...

Maintenant l'otrhographe que nous connaissions est qualifiée d'anomalie... ou de règle aléatoire...

Ben quand j'allais à l'école ces règles n'étaient pas aléatoires et je devais les apprendre ! Et en plus on nous expliquait pourquoi ces règles existaient : racine latine, arabe, grecque (tiens pourquoi pas greque tant qu'à y être !)...

Est-ce à dire que la langue doit s'ajuster aux cancres maintenant ? Grrrrrrrrr

Rachel

Les filles, merci de vos commentaires! Je ne dois donc pas être juste une 'vieille' gribiche pour chialer contre cette nouvelle ortograf! hi hi hi

Dire qu'on s'est cassé la tête à l'école pour apprendre toutes nos règles, qui, il faut bien l'avouer, sont plutôt complexes! C'est drôle comment on peut maintenant accommoder les gens qui trouvent notre langue difficile... Est-ce parce que les gens sont dorénavant trop paresseux pour se casser la tête? Ou est-ce parce que vraiment, ça va faciliter la vie de tout le monde?

Lucie

Faciliter la vie, pas sure... Parce que finalement ces règles sont utiles à ceux qui s'intéressent à l'orthographe... des vieux jeux comme nous qui vont continuer à écrire ces mots comme avant ! Les autres vont continuer à écrire au son, ne se servant ni de l'ancienne ni de la nouvelle orthograhe...

Je sais, je suis une pimbèche quand il est question d'orthographe ! ;) Il y a surement des jeunesses qui font des efforts et qui me trouvent injuste... c'est seulement que ça fait des lustres que je n'en ai pas croisés. ;)

lina

Coucou Rachel... Bon sujet! J'ai entendu parler de tout ça par ma fille qui étudie à l'UQAM en enseignement du français langue seconde. Il y a même de petits documents qui contiennent ces mots dorénavant changés ou acceptés et en maniaque du français, ma fille m'en a offert un. Il s'intitule "Le millepatte sur un nénufar", Vadémécum de l'orthographe recommandée publié par le Réseau pour la nouvelle orthographe du français. Cette plaquette nous renseigne justement sur ces nouveaux mots...J'avoue que ça déstabilise un peu, mais il semble qu'on devra s'y faire! Il y a même-oh horreur!- des mots en anglais désormais acceptés...Merci Rachel.

Martine

Enfin, il me semble que vous en avez mis du temps pour réagir à cette réforme de l'orthographe qui date tout de même de 1990 ; elle avait été menée par l'Académie française dans le but d'ajuster la graphie des mots à leur prononciation et de supprimer un certain nombre de scories archéologiques. Il faut dire à votre décharge que l'Éducation nationale a mis aussi du temps à l'adopter, ce qui fait qu'on a assisté depuis un certain temps à une certaine cacophonie. La nouvelle orthographe était adoptée dans les textes et traités internationaux, dans certains ministères, dans une partie de l'édition de la presse et de l'édition, au Québec, en Belgique, en Afrique francophone, mais pas en France par la majorité des Français cramponnés à leurs souffrances d'antan.

Le but de cette réforme n'est pas d'aligner le niveau au plus bas, n'en déplaise aux esprits chagrins, mais de donner la souplesse qui convient à un bel organisme vivant tel qu'une langue. Par ailleurs, le niveau de pratique de la langue écrite s'élève et n'a rien à voir avec ce qu'il était au début du vingtième siècle : on ne se souvient que des belles pages d'écritures des élèves modèles, pas des cancres bien plus nombreux que maintenant.

Enfin, je vous rappelle que les Allemands ont révisé également leur orthographe (avec entre choses la suppression de leur vénérable "ß"...), les Portugais ont fait de même récemment... et personne n'en est mort.

À part ça, je suis plutôt adepte de la correction de l'expression écrite, en écrivant tous les accents nécessaires au français... pour vous en convaincre : http://dactyl-ok.typepad.fr/echodesclaviers/vcmvcmv/

Cordialement,
Martine


Francine

Je n'en croyais pas mes oreilles quand j'ai entendu ça à la radio l'autre matin. Non mais est-ce que nos jeunes seraient moins intelligents que nous? On a bien été capable d'apprendre à bien écrire, pourquoi pas eux?

Bien écrire le français est peut-être complexe mais je ne suis vraiment pas d'accord avec cette nouvelle façon de l'apprendre.

Je trouve çs tellement navrant!

Rachel

Bonjour Martine et bienvenue sur le blogue!

Chez nous au Québec, ce n'est que tout récemment que monsieur et madame 'tout le monde' a entendu parlé de la réforme de l'ortographe! On l'apprend par l'entremise de revues, journaux, sites web, etc. Peut-être que les Québécois, qui sont entourés de toutes parts par des anglophones ont bien à coeur de garder leur bonne vieille grammaire et leur méthode désuète d'écrire les mots?

Enfin, comme il semble que nous n'avons pas le choix, nous embarquerons dans le bateau mais j'avoue que vraiment, nénufar ou exema, ça me fait quelque peu grincer les dents!! Merci d'avoir laissé ton commentaire... :-)

Lina et Francine:

Croyez-vous que les jeunes auront plus de facilité à épeller les nouveaux mots? Comme ça ressemble à de la phonétique, je dirais que oui... C'est probablement parce qu'à notre âge on a de la difficulté à se faire aux changements! Ha ha ha. Merci les filles! :-)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.